Accueil Definition-Notions Pratiques-Niveaux Sain-Patho-Slavery Attirances-Questions Etapes-Subconscient Motivations de Soum Degrés Soumission Contrat-12 Positions Checklist-Notions Douleur-Subspace Safeword-Codes Début-Premiers Pas Début-Sûreté-Séance Abus-Limites-Légal BDSM Lexique
Bondage-Sensations Bondage-Seins Bandeau-Baillon Collier-But-Barres Pinces-Seins-Usage Fessée-Outils Canne-Cravache Fouet-Catégories Martinet-Notions Martinet-Technique Ventouses-Rosebud Aiguilles-Electro Cire-Glaçons Dilatation-Urtication Urophilie-Lavement Punition-L'Après
Autres Pratiques Fetichismes Sexuels Cunnilingus-Clitoris Point G-Conseils Orgasme-F. Fontaine Fellation-Technique Éjaculation Précoce Sodomie-FemDom Jouets Sexuels-Toys
Lexique Pervers Sites-Pièges-Cams Téléchargements Liens-Sondages
Cont@ct
Diaporama
  Autres Pratiques 📌

 
Exhibitionnisme: Exhibitionnisme est le désir de montrer ses parties génitales en public. Cette activité a pour but d'exciter la personne qui la pratique. L'exhibitionnisme est illégal sur la voie publique (outrage public à la pudeur). En fait, l'exhibitionnisme n'est légal que dans les lieux où les participants à la scène sont adultes et consentants.

On appelle exhibitionniste une personne qui pratique l'exhibitionnisme. La majorité des personnes ont comme image de l'exhibitionniste un homme vêtu d'un long imperméable et dénudé en dessous ! Il existe des couples qui s'excitent en se dénudant ou en faisant l'amour dans des endroits publics. On parlera aussi d'exhibitionnisme pour toute personne vêtue de manière provocante en lieux publics. Point de vue psychanalytique, l'exhibitionnisme l'envers du voyeurisme. Les deux pulsions sont complémentaires et relèvent du même mécanisme. C'est-à-dire l'érotisation de voir et être vus.

  Exhibitionnisme classique: Jupes ultras courtes portées sans culotte. Montrer plus ou moins ostensiblement ses fesses, son sexe dans diverses attitudes pseudo naturelles, chemisier transparent, soutien-gorge "seins nus". Nudité ou lingerie inspirée (fine, fétichiste, etc) sous un manteau de fourrure ou imperméable - image très cliché. Braguette ouverte avec le sexe visible...

 
Baubophilie: Exhibitionnisme féminin des parties sexuelles. Intérêt érotique répété, intense, incoercible impliquant le désir chez une femme de montrer ses organes génitaux. Selon la mythologie grecque, Baubo aurait retroussé sa jupe pour montrer sa vulve à la déesse Déméter.

 
Voyeurisme: Le voyeurisme est un terme à connotation morale, qui décrit un comportement ou une tendance voyeuriste, c'est-à-dire basé sur l'attirance à observer l'intimité ou la nudité d'une personne ou d'un groupe de personnes dans des conditions particulières en cherchant à y éprouver une jouissance et/ou une excitation.

Les pratiques voyeuristes peuvent prendre plusieurs formes, mais leur caractéristique principale est que le voyeur n'interagit pas directement avec son sujet, celui-ci ignorant souvent qu'il est observé. Le voyeur est souvent représenté observant la situation de loin, en regardant par une ouverture, un trou de serrure ou en utilisant des moyens techniques ex: des jumelles, un miroir, une caméra, etc.
  Bukkake: Pratique ! extrême importée du Japon, dégradante et indigne d'un être humain, inexistante en BDSM. Il s'agit d’éjaculation collective de plusieurs hommes, généralement, sur le visage d'une femme.

Candaulisme: Le candaulisme est une pratique dans laquelle l'homme ressent une excitation en exposant sa compagne ou une image de celle-ci à d'autres hommes. Par extension, on parle aussi de candaulisme lorsque des rapports sexuels ont lieu entre une femme et un ou plusieurs hommes, devant le regard consentant et demandeur du partenaire exclusif de celle-ci. Cette pratique se distingue du cuckolding, par l'absence de besoin d'humiliation du partenaire voyeur. Le candaulisme n'implique pas la réciprocité de la pratique de l'échangisme. lire page: Lexique Pervers

 
Échangisme: L'échangisme prend son origine dans l'antiquité. A l'époque des dizaines de personnes s'adonnaient à cœur joie à des relations sexuelles dans des orgies voluptueuses. Aujourd'hui, l'échangisme à évolué et se définit plus comme une forme de comportement extra-conjugal avec la particularité de la présence des deux membres du couple qui s'accorde pour avoir une relation sexuelle avec un autre couple de leur choix. Les couples qui s'adonnent à l'échangisme peuvent être marié ou pas, et s'accoupler avec une ou plusieurs personnes.

L'échangisme comporte un certain nombre de contradictions. Deux questions essentielles peuvent être posées. S'agit-il d'une forme d'épanouissement sexuel vers la libéralisation, ou d'une forme évoluée de conformisme afin d'éviter les risques de l'adultère ? En effet, les conjoints qui s'adonnent à cette pratique ne ratent rien des frasques de leurs femmes ou maris. Il n'est nulle question d'avoir des contacts extra- conjugaux. Tout est partagé. L'intimité du couple est étendue. Les partenaires de rencontre ne sont que de pâles figurant de la vie de couple.

 
Fantasme: Représentation imaginaire qui permet à une personne des scénarios plus ou moins obscènes, en fonction de ses désirs refoulés ou secrets. Le fantasme reste un stimulant, lorsqu'il n'expose pas le rêveur à des scènes qui deviennent obsessionnelles et qui nuiraient à son épanouissement social.

 
Gang-bang: Gang bang est une pratique sexuelle où une femme a une relation sexuelle avec cinq, six, ou plusieurs partenaires de sexe opposé, simultanément ou à la suite. Il s'agit d'une forme particulière de sexualité de groupe.

Les autres formes de groupements sexuels s'appellent orgies, partouzes, impliquant les deux sexes indifféremment du nombre des partenaires. Cette pratique est un des fantasmes les plus rêvés par les femmes.
Peu le réalise…le propre du mâle est de préférer plusieurs femmes pour lui que de voir sa partenaire avec d’autres hommes. Cependant, beaucoup d’hommes ont le fantasme de voir leur partenaire faire l’amour avec un autre homme. Cela assouvit en même temps la multiorgasmie de madame et le contentement du partenaire comblé dans son fantasme.

  Dans son histoire, le gang-bang est vieux comme le monde. Principe accompagnateur des orgies lubriques à l’époque romaine, il est devenu, avec l’arrivée du catholicisme bien-pensant et moralisateur, un mal blasphématoire. L’ère de la Renaissance, époque des plus grands libertins jamais connus, nous le ramène dans les nobles salons de l’aristocratie et de la bourgeoisie, avec comme plus fervent représentant: Le marquis de Sade.
👉 Aspect légal: La pratique du gang bang avec un partenaire réceptif ! non consentant, ou sous ! l'emprise de drogues ou de l'alcool,  ou n'ayant pas atteint la ! majorité sexuelle, constitue un ! viol en réunion.

 
Glory hole: Glory hole, mot anglais signifiant "trou de la gloire", est un trou pratiqué dans un mur ou une cloison dans le but de permettre l'insertion d'un pénis en érection, afin d'avoir un rapport sexuel avec la personne située de l'autre côté, masturbation, fellation, pénétration vaginale ou anale. Le Glory Hole, n'est pas particulièrement une pratique SM. Mais il peut être utilisé comme humiliation pour un(e) esclave qui est alors ravalé au rang de bouche ou de sexe disponible pour tous et toutes.

 
Gynarchie: Du mot grec "gyni" femme et "arkhi" debut, le commencement et par conséquence le pouvoir.
Une
gynocratie ou gynécocratie est l'exercice du pouvoir par les femmes. Un régime politique est dit ainsi, si le pouvoir législatif, judiciaire et exécutif sont entre les mains des femmes. Terme opposé: Andrarchie,  système de gouvernement, constitué exclusivement d'hommes, dans lequel détiennent tous les pouvoirs par rapport aux femmes.

La gynarchie est plus radicale et basée sur des concepts de suprématie féminine, de croyances en une déesse suprême et à l'autorité des femmes sur les autres espèces animales, y compris le mâle humain.
Une société féminine où les mâles seraient éduqués au service du sexe féminin supérieur.

Valérie Solanas, féministe américaine, auteur d'un appel à la lutte violente contre les hommes et à la libération des femmes, intitulé le "SCUM Manifesto" (1967), est considérée comme la théoricienne de la gynarchie contemporaine, suivie par la française Aline D'Albrant.
On trouve parfois dans la littérature gynarchique une apologie de la torture, du
! meurtre et de la ! mutilation.

Dans la philosophie BDSM c'est une utopie, puisque le "rôle" de chacun, indique la place où il aime se trouver dans les relations d’échanges de pouvoirs érotiques et n'a rien à voir avec une quelconque "supériorité" ou "infériorité" des personnes. On sait bien que les rôles ne sont pas liées à la nature des personnes. Homme ou Femme, peut être Dominant(e), soumis(e) ou switch (le deux a la fois).
  Lesbianisme & Saphisme: Se dit de toute pratique sexuelle entre sujets de sexe féminin. Saphisme: Amour entre deux femmes. Les termes "lesbianisme" et "saphisme" font référence à la poétesse grecque Sappho (7e siècle av. J.-C.) qui vivait à Eresos, sur l'île de Lesbos. Le mot "lesbienne" peut être utilisé comme substantif pour désigner une femme qui s'identifie elle-même ou est caractérisée par d'autres comme étant homosexuelle, ou comme adjectif, pour décrire un objet ou une activité reliée à l'amour entre femmes.

 
Kama Sutra:📌 La grande bible des amours charnelles. Rédigé au 4e siècle par un brahmane érudit Vâtsyâyana, le livre s'adressait d'abord aux gens riches et raffinés, capables de se permettre de perdre du temps aux jeux de l'amour. Illustrant tout le savoir de la sexualité acquis au cours des siècles, on y trouve bien sûr des positions sexuelles hors du commun, mais aussi toute une éthique du comportement sexuel.

 
Masturbation: Forme de sexualité, simple et spontanée qui consiste à auto stimuler ses propres organes génitaux dans le but d’obtenir un orgasme. Cette auto-stimulation s’accompagne généralement chez l’homme comme chez la femme de fantasmes érotiques, ingrédients indispensables de l’excitation. Se pratiquant seul la plupart du temps, elle peut également se pratiquer à deux de façon réciproque, on parle alors de masturbation mutuelle. La masturbation permet de découvrir son corps et d’apprendre ses propres réactions sexuelles.

 
Partouze: De même que l'orgie, la partouze constitue l'un des fantasmes les plus répandus dans l'imaginaire sexuel de l'être humain. Moins raffinée que l'orgie, la partouze définit toute relation sexuelle impliquant plus de deux personnes, prenant forme sans être véritablement organisée au préalable.

 
Pegging: Appelée le chevillage en français, est une pratique sexuelle qui consiste pour une femme à pénétrer son partenaire masculin. Cette sodomie au féminin est généralement réalisée à l’aide d’un gode-ceinture.

 
Safe(r) Sex ou Sexe Sans Risque: Pratique mondialement approuvée qui consiste à se protéger lors de relations sexuelles. Dans le Safe Sex, le port du préservatif masculin est obligatoire et aucun fluide n'est avalé. Voir limitation du nombre de partenaires, en passant par des pratiques sexuelles n'impliquant pas de pénétration.

 
Sandwich: Pratique sexuelle qui consiste, pour une femme, à se faire prendre par deux partenaires simultanément, l'un pratiquant une pénétration vaginale et l'autre pratiquant une pénétration anale.

 
Soubrette: Dans les milieux BDSM et fétichistes, on désigne par "soubrette" un domestique dont la tenue, volontairement affriolante, se compose généralement de variantes du modèle : gants ou mitaines en satin ou dentelle, coiffe, tablier blanc, mini robe courte et décolleté noir, jupon blanc froufroutant, corset ou porte-jarretelles, bas, talons aiguilles et plumeau.


  📌 "Le Kama Sutra" existe en pdf, page:  Téléchargements
La plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.  Sappho VIIe s.av. J.-C.