Accueil Definition-Notions Pratiques-Niveaux Sain-Patho-Slavery Attirances-Questions Etapes-Subconscient Motivations de Soum Degrés Soumission Contrat-12 Positions Checklist-Notions Douleur-Subspace Safeword-Codes Début-Premiers Pas Début-Sûreté-Séance Abus-Limites-Légal BDSM Lexique
Bondage-Sensations Bondage-Seins Bandeau-Baillon Collier-But-Barres Pinces-Seins-Usage Fessée-Outils Canne-Cravache Fouet-Catégories Martinet-Notions Martinet-Technique Ventouses-Rosebud Aiguilles-Electro Cire-Glaçons Dilatation-Urtication Urophilie-Lavement Punition-L'Après
Autres Pratiques Fetichismes Sexuels Cunnilingus-Clitoris Point G-Conseils Orgasme-F. Fontaine Fellation-Technique Éjaculation Précoce Sodomie-FemDom Jouets Sexuels-Toys
Lexique Pervers Sites-Pièges-Cams Téléchargements Liens-Sondages
Cont@ct
Diaporama
  Point G -Point A -Orgasme Multiple-Précoce 📌

 
Le point-G, mesure 2 à 4 cm et est placé à environ deux doigts de l'entrée du vagin. Sa sensibilité à été découverte par Ernest Graefenberg en 1950, d'où le nom de point 'G'. En réponse d'une stimulation directe, le point-G se comporte comme une éponge et se remplit de fluide. Jusqu'à présent l'origine et la fonction du fluide sont inconnue. Ce n'est ni de l'urine, ni du liquide vaginal et il n'a pas d'effet lubrifiant.

Un orgasme combiné à une éjaculation est plus qu'un orgasme masculin, y compris la fatigue et la nécessite de repos. L'éjaculation se produit en plusieurs émissions, le nombre et l'intensité des émissions dépendent de chacune. Les scientifiques ne sont pas d'accord sur la question de savoir si toutes les femmes ont un point-G et si elles sont toutes capables d'éjaculations. Parmi celles chez qui une telle zone a pu être observée, sa taille et sa sensibilité varient d’une femme à l'autre.


 
On peut identifier un "point G " ou plutôt une "zone G" chez la plupart des femmes. Pour cela il faut introduire les doigts dans le vagin, et stimuler par des pressions douces la paroi antérieure (l’avant) du vagin à différents niveaux, du plus bas, près de la vulve, au plus élevé, près du col de l’utérus. Poursuivie selon une intensité guidée par les sensations éprouvées par la femme, cette stimulation peut amplifier les sensations érotiques jusqu’à éventuellement conduire à l’orgasme. Mais sans excitation préalable, sa stimulation peut vite se révéler désagréable, voire douloureuse. Dans beaucoup de cas, elle provoque une sensation de besoin d’uriner. Ainsi on peut conclure que la zone est sensible mais serait à "travailler", "entraîner", "apprivoiser" pour devenir érogène.

On peut pratiquer ce type de massage intérieur pour développer soi-même sa sensibilité érotique. Un partenaire attentionné peut aussi le pratiquer pour développer lui-même la sensibilité de sa partenaire, ou l’inclure dans les préliminaires pour enrichir la qualité du rapport. Les sexologues recommandent ce type d’auto-exploration dans le traitement des troubles du plaisir féminin.
  Stimuler le point G jusqu'à éjaculation nécessite trois choses: Temps, Douceur ou la tendresse et généralement le Fist vaginal. Tout ce que vous avez à faire est de stimuler le point-G -même si votre amie est plus excitée par la stimulation de son clitoris- avec vos doigts et en tentant tendrement de faire pénétrer votre main jusqu'à ce que vous y arriviez. Il est nécessaire de porter des gants en latex pas seulement pour vous protéger, mais surtout pour protéger la paroi interne et fragile du vagin. Il est aussi nécessaire d'utiliser du lubrifiant en quantité.

💡 Astuce: réchauffez le lubrifiant (trempez le tube ou flacon dans de l'eau chaude) afin qu'il soit à la température du corps avant de vous en servir, n'hésiter pas à en user aussi bien sur le gant qu'autour du vagin. Il est compréhensible qu'une femme ait du mal à se détendre après application d'un gel... froide ! Quand vous y êtes, stimulez, stimulez et... stimulez jusqu'à ce que vous sentiez le vagin se resserrer sur votre main, le premier signe de l'éjaculation est là. C'est le signal du changement de position: laissez 4 doigts dans le vagin et mettez votre pouce sur le clitoris.

Maintenant, simplement pressez le point G par derrière, comme vous presseriez un citron ou une orange, pour en extraire le liquide. Quoi que vous fassiez à partir de là, n'arrêtez pas ! L'orgasme sera très intense, il peut aussi être multiple. Laissez-le venir, revenir, jusqu'à ce que votre copine demande d'arrêter. Pressez le liquide, ralentissez un peu et quand la 2e vague arrive, recommencez.
👉 Rappel: Un orgasme multiple peut durer 10 à 15 minutes !

 
Point A: connu aussi sous le nom de la zone AFE ou deuxième point G, est une zone érogène féminine, situé dans la paroi vaginale antérieure, entre le point G et du col de l'utérus. Lorsqu'elle est stimulée peut conduire à une lubrification vaginale rapide et à une excitation intense, parfois sans autre forme de stimulation, et dont une stimulation continue peut résulter en un orgasme intense. Le point A est aussi controversé que le point G.
   Orgasme Précoce Féminin: Il existe effectivement un orgasme précoce chez la femme, pouvant être considéré comme l’équivalent de l’éjaculation précoce chez l’homme. Les causes de cet orgasme précoce sont psychologiques. Certaines peurs inconscientes par exemple, peuvent amener la personne à éviter de rester longtemps dans un état d’excitation sexuelle, ce qui produit une difficulté de vivre l’excitation et le plaisir sexuel, et par conséquent, conduisent à un orgasme ou une éjaculation précoce.

Chez ces personnes, dès que l’excitation sexuelle se construit suite à des caresses, elle monte en flèche et aboutit à un orgasme prématuré. Celui-ci n’est pas un véritable orgasme dans le sens, où le plus souvent, il n’est constitué que d’une décharge de tension et n’apporte que peu de plaisir et souvent même aucun.

Toute situation d’anxiété, que ce soit dans le domaine sexuel ou dans la vie en général, se vit au niveau du corps par un changement dans la respiration et dans le degré de contraction des muscles. La respiration se fait seulement au niveau thoracique, plutôt qu’aux niveaux thoracique et abdominal, les muscles deviennent tendus afin de passer à l’action, fuir ou se battre. Lorsque l’excitation sexuelle monte et que la personne ressent inconsciemment une inquiétude face à cette montée d’excitation, la respiration devient thoracique et les muscles des jambes, de l’abdomen, des fesses et du pubis se tendent. C’est cette contraction trop intense qui amène un décharge instantanée de tension, c’est-à-dire un orgasme sans plaisir.


 
Dans certains cas, la contraction engendrée lors du moment d’excitation va entraîner un état de fatigue tel que la femme ne se sent pas apte à recommencer les jeux sexuels tout de suite. Dans d’autres cas, la femme repartira sur une nouvelle excitation qui lui amènera, encore une fois, une décharge de tension rapide et ainsi de suite, sur plusieurs fois. Le lendemain, elle se sent tellement courbaturée, qu’elle se demande bien pourquoi elle se donnerait tant de mal pour... si peu de plaisir.

Afin de résoudre la difficulté, il est souvent nécessaire d’identifier les peurs inconscientes sous-jacentes à ce processus de décharge de tension sans plaisir. Puis, il s’agit d’apprendre à moduler son excitation sexuelle afin que celle-ci ne monte plus en flèche dès qu’elle apparaît. Ce qui se fait à l’aide d’exercices de respiration et de conscientisation des mouvements et des contractions musculaires.
Graduellement, la personne apprend à vivre dans un état prolongé d’excitation et à y trouver plaisir.


  📌 "La Masturbation Feminine" pdf-178 p, en page:  Téléchargements
Ne pas parler de sexualité  c'est... ne pas parler de soi.  M. Conte